France: la politique fiscale est-elle excessive ?

À l’instar de grandes personnalités qui préfèrent quitter la France pour l’extérieur, les salariés craignent beaucoup la fiscalité du pays. En effet, l’essentiel des revenus du pays est basé sur la fiscalité. Il est alors appliqué une politique fiscale qui n’épargne pratiquement personne encore moins les salariés. Cela ferait-il de la France le pays le plus fiscalement dur ?

État des paiements en France

L’organisation de coopération et de développement économique (OCDE) est un organisme très connu sur le territoire européen. En effet, celle-ci regroupe une trentaine de pays environ avec pour objectif de réaliser des statistiques sur les pays développés. Vous pouvez en savoir plus sur cet organisme dans ce magazine sur la finance. On remarque que les charges patronales au sein de cette organisation sont particulièrement élevées. Toutefois, déduction faite des différentes exonérations possibles relatives à l’emploi du personnel au SMIC, les coûts sont relativement acceptables. Il faut par ailleurs préciser que les travailleurs les moins payés du pays ont par le passé bénéficié de certaines aides. On note à cet effet une revalorisation de la prime d’activité qui permet aux travailleurs au SMIC de bénéficier d’une exonération de l’impôt payé sur le revenu. Le smicard français n’est alors pas sous-évalué comparativement à celui des autres pays de l’OCDE.

Le SMIC, une condamnation ?

L’existence du SMIC pourrait laisser croire que les employeurs privilégieraient des travailleurs au SMIC pour éviter le paiement des cotisations. C’est pourtant le contraire qui est démontré selon des études qu’a menées la Direction de l’animation de la recherche des études et des statistiques (DARES). Ceci devrait en principe bien rassurer les travailleurs. La majorité des employés au SMIC sont constitués de jeunes qui pour la plupart exercent un premier emploi. Le SMIC représenterait donc pour la plupart une simple transition dont le but est de permettra aux jeunes travailleurs d’acquérir de l’expérience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *